Choisissez les bonnes consignes !

Aujourd’hui cette nouvelle brève est pour les maîtres-nageurs. Souvent vous pensez que les enfants ne comprennent pas vos consignes, posez-vous les bonnes questions :

 

Mes consignes sont elles adaptées ?

Sont elles adaptées aux publics, à l’exercice que je souhaite qu’ils réussissent ?

 

Je vois souvent des MNS qui n’utilisent pas les bonnes consignes aux bords des bassins, des MNS qui ne sont pas assez précis pour que les enfants, adultes comprennent l’exercice demandé.

Lorsque je suis en formation BP ou BF, je demande aux stagiaires de réaliser des fiches de séances pédagogiques en étant précis sur les consignes, on ne peut pas demander aux pratiquants de réaliser correctement l’exercice s’il manque des informations.

 

Voici quelques exemples d’erreurs :

  • Le saut droit, la frite, l’allumette, …
    • Consigne qui n’est pas assez précise  : On saut comme une frite, comme un bâton, bien droit et sans bouger.
    • Consigne qui a plus de chance d’être appliquée : On va réaliser un saut, comme une frite, un bâton, on garde les bras de long du corps avec les mains collées sur les cuisses, on regarde bien vers l’avant (donner un visuel précis, regardez les vestiaires, le panneau d’en face, …), on garde bien les jambes collées et tendues après le saut pour rentrer dans l’eau. Et surtout on n’ouvre pas le parachute, on ne décolle pas les bras des cuisses).

Ça peut paraître long et le MNS souhaite optimiser le temps de séance, mais « perdez » du temps avec de bonnes consignes et le temps « perdu » sera bénéfique. Les enfants apprécierons de réaliser immédiatement le bon exercice, à l’inverse si vous ne leur donnez pas toutes les chances de réussite, vous allez favoriser l’échec.

 

Voici un autre exemple de consigne :

  • Le battement ventral avec la planche :
    • Consigne qui n’est pas assez précise : On prend la planche et on tape des pieds sur le ventre.
    • Consigne qui a plus de chance d’être appliquée : On prend la planche, on tient la planche avec les mains (la pince), les doigts au dessus et les pouces en dessous. On garde les bras bien tendus et on va taper des pieds en réalisant un maximum de mousse et n’oubliez pas de mettre le visage dans l’eau et de souffler avec la bouche.

 

J’espère que lors de votre prochaine séance vous allez penser à vos consignes.

 

Faites un test, les mêmes exercices que d’habitudes mais en détaillant plus vos consignes et observez la différence.